11 Nov

24 Nouvelles histoires

20 Nov

.

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

Premier épisode - Épisode précédent

La vie de Tarek -09

La roue tourne enfin

Voilà déjà plusieurs semaines que je suis retourné dans ma petite routine avec la difficulté d'avoir à oublier Mark. C'est vraiment dur et même encore aujourd'hui, il m'arrive d'avoir une pensée pour lui. Mais je me suis aussi fait une raison et j'ai arrêté de croire en quelque chose. Après tout il est en couple avec un mec qu'il aime et qui est tout aussi canon. J'aurais pu aller sonner chez lui à tout moment mais je n'ai jamais eu le courage et surtout pas l'envie de foutre la merde dans son couple. Pourtant, ô combien de fois j'ai souhaité le croiser dans les escaliers qui me mène à l'appartement de Sergio.

Avec Sergio c'est toujours le kiff de le baiser mais depuis ma rencontre avec Mark ce n'est pas pareil. D'abord parce que je l'imagine chez lui quelques étages plus bas et aussi parce que mon côté dominateur alpha a vrillé à l'instant où j'ai eu ce moment intime avec Mark. Je maintiens encore mon rôle mais plus avec la même vigueur. Puis il y a aussi la journée où Jordan m'a défoncé comme un animal chez Victor qui me rappelle que j'aime aussi être passif. D'ailleurs il ne s'est jamais rien passé avec lui ou Victor même si une soirée a failli tourner en orgie mais j'ai voulu maintenir mes distances pour l'amitié.

Je dois me rendre voir un plan cul cet après-midi et je n'ai pas forcément une grande envie de m'y éterniser car je suis trop dans mes pensées aujourd'hui. Je ne me néglige pas pour autant et me fait aussi canon que possible tout en restant dans mon style de cité.

Je sors dans la rue et me dirige vers l'appartement du mec. Bon j'ai pris l'habitude de partir 2h avant pour profiter de m'aérer l'esprit avant afin d'augmenter mes performances et calmer mes pulsions sexuelles. Je suis donc en mode tranquille dans la rue à flâner quand l'impensable arriva. Devant moi, je vois un mec en jogging qui déambule de manière très passive. Un cul comme ça je le reconnaitrais entre mille et mon coeur palpite en reconnaissant Mark.

Je l'interpelle brièvement pour pas que toute la rue ne se retourne. Il se retourne et oui c'est bien lui. J'ai le sourire aux lèvres et je m'en évanouirais presque tellement j'avais arrêté tout espoir de le revoir. Mais un truc cloche chez lui et bien vite je vois qu'il semble au bord de la dépression, si ce n'est qu'il est déjà en pleine dépression. Je lui demande ce qu'il se passe et il me propose d'aller chez lui pour tout m'expliquer car il ne veut pas trop rester dehors. J'accepte avec plaisir et inquiétude. Je me demande ce qu'il se passe dans sa vie pour le voir dans cet état. Sur le trajet, je parle de sujets différents pour ne pas trop y penser et je le vois être de plus en plus réceptif à mes sujets. Mais bon par moment je me dois aussi le questionner sur son état car il a des cernes énormes.

On arrive chez lui et même si ça parait à peu près ranger, les énergies semblent très basses et maussades. Je l'aide à ranger ses courses et on se pose sur le même sofa où, il y a plusieurs mois, nous avons baisé. Il commence alors à tout me débiter son histoire et j'alterne mes émotions en passant de la surprise à la colère puis la compréhension. J'aurais pu être heureux de le savoir célibataire mais pour dire vrai, je le vois tellement malheureux que j'en le deviens. Je le laisse terminer toute son histoire car je n'aime pas couper les gens comme ça, particulièrement dans ce genre de moments compliqués. Puis lorsque je vois qu'il a terminé je dispense mon avis. J'aimerais le rassurer mais j'en suis incapable, tout comme le fait de devoir le blâmer pour sa tromperie. Je lui donne mon fond de pensée et quand je le vois rassuré, on change de sujet et il me propose de rester chez lui et de faire quelque chose. Je suis content de le voir se reprendre en main et particulièrement en me proposant de l'inclure dans son quotidien.

Je lui propose d'aller en boite de nuit mais je vois vite sa désapprobation. On convient alors d'aller boire des bières en ville puis de revenir chez lui pour manger et se mater un film. Au bar, nous parlons vrai et ça me fait tellement de bien de pouvoir parler de mes vrais sentiments et de qui je suis vraiment. Je lui déballe toute ma vie et mon cheminement jusqu'à aujourd'hui et je pense qu'il a apprécié mon honnêteté car il aurait pu mal le prendre de savoir tout ça. Le temps file à toute vitesse et il est déjà l'heure de retourner chez lui. Je suis content car même si j'aime l'ambiance bar, un endroit plus intimiste n'est pas pour me déplaire.

Le film a commencé et on mange tout en commentant le film. Bon je suis un vrai boulet car je n'arrive pas à regarder un film sans tout commenter mais je vois que ça ne le dérange pas plus que ça donc ça va. Le film est fort comique mais une partie plus dramatique pousse Mark à se rapprocher et ne souhaitant pas me queuter cette fois-ci, je passe mon bras autour de lui. Il n'émet pas de résistance et se pose contre mon torse. Mon coeur bat à tout rompre. Des centaines d'images défilent dans ma tête et je n'arrive plus à me concentrer sur le film. Je n'arrête pas de penser à lui, à nous et à cette soirée. Le problème des mecs c'est que quand on pense trop à ça ben on commence à bander et quand on a une queue comme la mienne ça prend de la place.

Je jauge la réaction de Mark qui ne semble pas le remarquer. Mais il change soudainement de comportement en bougeant beaucoup plus comme si quelque chose le gêne. Je comprends que je suis grillé et qu'il fait comme s'il n'a pas vu. Je tente alors ma chance et commence à lui caresser le bras. Il se relève doucement, je suis en panique. Limite les larmes aux yeux de peur qu'il me remballe. Mais une fois son regard dans le mien, tout s'évanouit lorsqu'il vient m'embrasser tendrement. Sa langue s'unit à la mienne avec passion et douceur.

Il entreprend les actions car je suis un peu perdu en ne réalisant pas que mon rêve s'est exaucé. Je le vois soulever mon tee-shirt pour caresser mes abdos. Je reprends le dessus en le basculant sur le dos. Je l'embrasse alors sur tout le torse et lorsque je m'attarde sur ses tétons, des gémissements sortent de sa bouche. Je descends plus bas pour embrasser son jogging déformé par sa queue. Je sors finalement sa queue et la vénère avec envie en la masturbant pour venir ensuite la sucer comme un glaçon. Quelle extase de revoir ce corps parfait.

Je finis par remonter l'embrasser car sa bouche me manque déjà. Il me bascule pour me rendre la pareille et je le vois mesurer ma queue. Je souris devant ce doux visage et lui caresse la tête pour l'encourager à me faire du bien. Il suce mon gland d'une façon divine et c'est un kiff total que de vivre ce moment avec lui. Il me bouffe les couilles comme jamais et ses mains caressant mes cuisses m'électrisent. Mon bassin se met à bouger et onduler et bien rapidement une envie plus profonde se fait ressentir. Il comprend mon message et ses mains viennent caresser mes fesses pour les écarter et y laisser plonger sa langue. Je gémis de bonheur et après m'être bien détendu, il insère un premier doigt qui à l'effet d'une bombe dans ma tête. Tous mes sens sont au max et mes gémissements s'amplifient. J'ai tellement envie de le sentir en moi et le voir s'arrêter ne m'enchante pas.

Il me lève et m'embrasse à pleine bouche tout en m'emmenant dans sa chambre où il m'avait enculé pour me rendre esclave de son coeur. A quatre pattes sur son lit, il me palpe les fesses tout en le lubrifiant. Il s'allonge sur le lit et m'incite à venir sur lui pour que je puisse réguler le rythme. Une telle attention de sa part me fait fondre et il ne fait qu'amplifier mes sentiments pour lui. Je m'empale alors sur son membre bien dur et veiné en laissant un soupir de joie et d'extase. Rien à voir avec Jordan il y a un mois, là tout est décuplé et avec sentiments. Je le regarde, il me regarde. Nos regards dépassent la limite du visible et je le ressens au plus profond de moi. Le rythme est doux et profond et on fait l'amour comme deux âmes soeurs. Il caresse mon corps avec tant de tendresse que je me dois de venir embrasser ses mains robustes et les porter à ma bouche.

On reste dans cet état plus d'un quart d'heure puis Mark montre son envie d'échanger les positions. Ma queue est restée tellement dure tout le long que je ne me fais pas prier. Je retrouve alors son beau fessier et écarte ses lobes pour embrasser son anus qui m'a fait bander comme jamais. Je prépare mon arrivée comme je peux mais mon envie d'unir à nouveau nos deux corps est trop forte et je mets la dose de lubrifiant pour aller plus vite. Je l'embrasse le long de mon avancée et rien de plus kiffant que ses baisers joignant douleur et plaisir. Je veux lui rendre le plaisir qu'il m'a procuré et je commence à l'enculer avec des mouvements de bassin profonds. J'y met toute ma passion et mon amour pour lui. Mes yeux dans ses yeux, sa main contre ma joue, je me sens pousser des ailes et augmente le rythme tout en gardant une belle amplitude. Je lui fais l'amour comme jamais je l'ai fait à quelqu'un.

Plus les minutes passent et plus je me perds dans son corps. Je ne pense à rien, juste à ce moment et à la façon donc je veux lui faire l'amour. Je veux qu'il s'en souvienne toute sa vie et je m'enfouis dans son cou pour l'embrasser avec amour. Il m'embrasse aussi et caresse mon corps et se tente à griffer un peu mon dos de jouissance. Ma queue qui coulissait avec sérénité depuis une dizaine de minutes se voit assaillit par des coups de sphincters. Les pressions m'excitent un max et j'ai peur qu'il me fasse vriller. Mais en relevant la tête je le vois dans un état différent, les yeux fermés avec le souffle saccadé. Je commence alors à ralentir, un peu inquiet mais surtout pour calmer ma queue prête à cracher. Mark, rouvre les yeux et me supplie de continuer avant de les refermer et de faire comme s'il convulsait. J'aurais pu m'inquiéter si ma queue n'était pas encore dans son anus. Mais ses spasmes augmentent la cadence tant il se dandine sur le lit. Ma queue se fait branler par son cul et ses sphincters et putain que c'est bon. Il se met à gémir et à crier de jouissance et je suis pris dans son état jouissif. Je sens que ça monte, ça monte, et je peine à me retirer. Puis d'un coup son sphincter anal se bloque comme jamais pendant que la queue de Mark crache tout son jus sans qu'elle ait été touché. L'assaut final de Mark a raison de moi et dans un dernier effort j'arrive à me retirer de son cul juste à temps pour tout cracher sur son torse musclé et bandé au max par ce qu'il vient de se passer.

" Putain c'était quoi ça ? Comment t'as fait ça ? J'ai jamais ressenti un truc comme ça c'était trop bon ! "
C'est la seule phrase que j'arrive à sortir avant de m'effondrer sur lui, mon torse contre le sien recouvert de nos spermes. Je l'embrasse avec amour et me blottit contre lui en tentant de reprendre mon souffle. C'était tellement dingue ces sensations que tout repasse en boucle dans ma tête et je n'arrive pas à enlever mon sourire. C'est la meilleure baise de ma vie.

On finit par aller se doucher où je laisse éclater tous mes sentiments et l'amour que je lui porte. Je lui promets de faire pour que Max lui revienne car je ne veux pas le voir souffrir. On s'embrasse de longues minutes sous la douche. Il me propose alors de rester dormir et pour rien au monde je ne quitterai ces bras.

Dans son lit, l'un contre l'autre, on continue d'apprendre à se connaître et je lui confie des choses que jamais personne ne sait. Je me sens tellement bien avec lui que par moment, je regrette qu'il ait trouvé son amour. Mais c'est pour la bonne cause. Il finit par s'endormir contre moi et je continue pour ma part à cogiter à la manière de les rabibocher. Puis je me souviens qu'il m'a dit le lieu où Max travaille et il se trouve qu'il y a un restaurant juste à côté où les hommes d'affaires viennent souvent manger. Je connais bien ce restaurant car le patron est un ami à moi. Je fais le lien avec Mark qui doit trouver un stage de fin d'année et avec son passé de serveur à Paris, il lui serait facile de lui trouver une place. Je souris de mon génie.

Impossible de trouver le sommeil car je suis trop occupé à regarder un ange dormir contre moi. Il est d'une beauté inimaginable et chaque fois que je ferme les yeux, il me réapparait en tête. Je sais que je n'arriverai pas à dormir et je décide de rentrer chez moi pour éviter de tomber plus amoureux que je le suis déjà. J'ai peur du moment où il retrouvera son amoureux et que je serai de nouveau seul avec son visage qui m'obsédera jusqu'à la fin de mes jours.

Je me lève discrètement et je le vois se basculer sur le dos. Il fait chaud et je le vois nu sur son lit dans toute sa splendeur. J'aimerais prendre une photo pour m'en souvenir à jamais mais je me retiens. Au lieu de ça, je cherche un papier pour lui écrire un petit mot. Je mens un peu sur la raison de mon départ et le rassure sur son futur. Je n'oublie pas de le remercier pour cette nuit splendide et lui laisse mon numéro.

Je me retrouve dans la rue à 4h du matin avec un sourire qui ne part pas de mon visage. Je suis heureux et je prends mon portable pour écouter ma musique. C'est à ce moment là que je remarque que je n'ai pas touché une seule fois à mon portable depuis que je l'ai vu dans la rue. En effet, avec tous ces évènements, j'en ai oublié de prévenir mon plan cul. Je vois un message bien dosé datant d'il y a plus de 12h m'insultant de connard. Le mec me dit de même pas essayé de lui répondre et de ne plus le recontacter. Je souris en me rendant compte que je m'en fous totalement et que ce type de mec me dégoûtes plus que tout au final. Le mec tu le zappes un coup et il devient haineux. Qu'il aille se trouver un autre mec pour lui troncher le cul, ce genre de baises ne m'intéresse plus. A partir de demain, je change mes règles de vie. Celles que j'ai écrites à mon arrivée à Bordeaux sont obsolètes et il est temps que je retrouve la personne que j'étais avant toutes ces péripéties. Il est l'heure que je m'aime et que je fasse ce que moi j'aime, quitte à perdre des personnes de mon entourage. J'arrive chez moi et m'allonge dans mon lit avec bonheur et le sentiment de renaître. Je me refais une dernière fois cette baise dantesque et je m'endors avec l'envie de redevenir un mec bien et respectueux.

Ninemark

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : La vie de Tarek - Voyage Initiatique - Mark et Max - Stagiaire dans un restaurant parisien - Père-Noël en chaleur - Il suffit d'une bousculade - Mark Nine - Mathieu et Julien dans une impasse - Léo

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

arsenal-band.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à arsenal-band.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

à propos des histoires arsenal-band.ru

Dernière mise à jour publique

11 Novembre 2019

Nouvelles (16)

Le mâle en mal d'amour Yanno
Mes 2 kinés Yanno
Rodriguez veut tout connaitre Yanno
Tournage amateur Puteadispo
Tournage amateur -02 Puteadispo
1ère fois avec mon maitre Misterju
Training Omar-lille
Le cadeau de Louis Martin
L'hôtel de luxe Hugo
Plan à 3 en couple Ptitmec
Cours de Math sketfan
Dominateur -01 Acheran
Dominateur -02 Acheran
Adrian se révèle Yanno
Les 2 mannequins Yanno
Après midi à la piscine Benishereforsex

La suite (8)

Sam le partageur -02 Youg2002
Incipit 04 Renart
le slip de papa -02 Vicompte
le slip de papa -03 Vicompte
le slip de papa -04 Vicompte
Soumission & Domination -540 Jardinier
La femelle d'un rebeu 02 Sgaydu77
Un amour inaccessible 08 Miangemidemon
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home

Accueil

arsenal-band.ru

Blog de arsenal-band.ru - Contact -

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires
2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Merci!
J'aime ce site et je souhaite faire un don, du montant que je veux, juste pour aider*
(Simple et anonyme)
*Ne donne pas accès aux pages "avant-première"


Online porn video at mobile phone