31/10

27 Nouvelles histoires

02 Nov

.

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

1er Épisode - Épisode précédent

Aux pilleurs de récits qui n’ont pas assez d’imagination, mes textes, depuis Soumission 5 ont tous été déposé chez « Copyright France » afin de prouver l’antériorité de ma propriété par rapport à vos publications plagiaires sur AMAZONE KINDLE !!

Soumission & Domination -537

Guillaume (par Guillaume) & les jumeaux du client-2

Je comprends mieux les enfants, la mère est un canon de 40ans blonde type mannequin Suédois.  

Je passe une bonne partie de la journée en entretiens divers et rentre relativement tôt chez mes clients.

La mère est seule et m’ouvre juste revêtue d’une robe chemiser de plage ¾ transparente laissant deviner un maillot de bain réduit à son minimum ! deux carrés de quelques cm de côté pour cacher ses aréoles et un triangle guère plus gros qui couvre tout juste sa chatte. Elle ne peut cacher qu’elle est épilée totale.

Directe elle m’entraine jusqu’à leur piscine et m’explique qu’elle ne veut pas être la seule de la maison à ne pas connaitre ma queue et la façon que j’ai de l’utiliser.

Quand j’entends ça je pile sur place !

Elle m’explique qu’il ne fallait pas la prendre pour une truffe et que si, jusqu’à présent elle avait joué les naïves, elle savait pertinemment que son mari la trompait avec de jeunes hommes, dont elle est sûre que j’en fais partie. Pour ses jumeaux, depuis leurs premiers touche-pipi, elle veille à ce qu’ils se développent harmonieusement. C’est par le fait que j’ai fait l’amour avec ses deux enfants qu’elle suppose que je suis bi et donc qu’elle pourrait profiter elle aussi.  

Je suis gêné. Pas d’être dévoilé, mais je suis en contrat que pour les jumeaux. Je lui fais comprendre que son mari ne m’avait engagé que pour eux et que financièrement ce n’est plus le contrat de départ.

Elle balaye l’argument en me proposant une somme égale à mon contrat en cours !

Sasha m’ayant conseillé d’être réactif et adaptatif, je vais me la faire.

Arrivé au bord de la piscine elle me déshabille (ce qui est rapide avec juste une chemise, un pantalon et un slip à quitter). De mon côté ça va encore plus vite. Les ficelles du maillot sautent au premier contact. J’avais bien vu, elle est épilée totale. Main gauche sur son sein droit, ma droite descend prendre la température des lieux.

Je plonge direct deux doigts qui se retrouvent trempés dès le passage des lèvres. Ma gauche remonte dans son cou et je plaque ses lèvres sur les miennes. Elle assure question roulage de pelle. Mais avec un mari chaud comme le sien je savais qu’elle ne serait pas une oie blanche !

J’enfonce mes doigts plus profonds. Ma paume écrase son clitoris. Elle laisse échapper un gémissement.

Nous sommes toujours debout. Ma gauche prend le relai alors que je présente mes doigts pleins de sa mouille sur sa rondelle.

Elle essaye de me dire quelque chose, mais ma langue l’en empêche. Mes doigts pénètrent cette autre entrée. Bien serrée, je ne pense pas qu’elle en laisse l’accès à la queue de son mari. Je me donne le challenge d’y pousser la mienne.

Je la fais jouir une première fois ! Elle glisse à genoux pour me sucer. Evidemment mes 21cm entrent en entier. Elle suce parfaitement bien, comme un mec !

Avant de jouir, je la relève, la porte sur un des matelas de bronzage et la place en 69, elle au-dessus de moi.

J’attaque direct sa rondelle, qu’elle ne se fasse pas d’illusion sur ce qui l’attend. Elle continue sa fellation sans s’étrangler et moi je prépare ola pénétration à venir. Langue puis doigts, un, deux et finalement 3 perforent son anneau.

Elle reprend l’initiative. Me laissant au sol, elle se retourne et vient s’enfiler ma queue dans sa chatte. Là aussi aucun problème dimensionnel. Mes 21cm rentrent entièrement facilités par son extrême excitation. Mes mains viennent masser ses seins. Elle halète au-dessus de moi à se limer la chatte sur mon manche. Pourtant elle est habituée à plus gros !

Je profite d’une chevauchée plus ample pour changer de trou à la redescente.

Je me décale légèrement et ma bite lui défonce la rondelle. La couche de cyprine qui la recouvre remplace avantageusement le gel et avec un cri elle s’assoit sur mes cuisses. Sans se relever elle me traite de salaud, que j’aurais pu lui demander la permission. Oui c’est vrai j’aurais pu, mais il n’y aurait pas eu l’effet de surprise. Je le lui dis et me fais boxer mes pecs ! En attendant elle ne se sauve pas !! 

Je me redresse, la bascule sur le dos et en maintenant ses jambes écartées et son fessier à la bonne hauteur, doucement j’initie sa première sodomie. Sa rondelle réagit comme celle des petits mecs que j’ai dépucelés (2, car pour les autres j’étais pas leur premier !!). Bien serrée, elle se contracte de façon hiératique bloquant mon avancée pour notre plus grand plaisir à tous les deux. Je repose son dos sur le matelas et à genoux continu de la défoncer. Ses jambes de chaque côté de mon cou, mes mains viennent masser ses seins et mes doigts pincer ses tétons.    

Elle se surprend elle-même à jouir dans cette configuration. Je me retire. Elle m’attrape par les hanches et me pompe jusqu’à ce que je lui jute dans la bouche. Elle avale avec beaucoup de classe.

Alors que nous actons notre baise, je lui dis que j’ai fait le chemin pour son mari. Elle me dit qu’il est impossible que sa grosse queue lui défonce la rondelle. Ok la sienne ce n’est pas possible, mais la mienne si ! Elle se rend compte de ce qu’elle vient de dire et s’excuse. Je ris, car je m’en fous en fait.

Elle fait sa curieuse et me demande comment ça se passe avec les jumeaux. Je l’assure qu’ils baisent avec beaucoup d’efficacité. Cela se sent qu’ils le font souvent ensemble tous les deux. Il y a entre eux une complicité rare. Elle tombe des nues quand je lui dis que la veille au soir avec Corentin nous avions double-sodomisé Chloé. Je lui fais part aussi que je sens son fils être en demande d’expériences plus extrême. Il avait apprécié ma queue dans son cul, mais je le sentais prêt pour plus. Il me parait BI plutôt tendance homo.

C’est elle qui me demande ce que je peux faire pour cela.

Je pense alors à Issa et ses 26x6. Ils ne valent pas les 28x7 de son mari, mais cela commence quand même à être sérieux. Je le lui propose et elle me répond que si c’est vraiment ce que désire son fils, il faudra organiser ça. Elle me charge de voir cela avec son mari tout en laissant le reste de sa famille ignorante de son degré de connaissance de leurs « turpitudes ».

Elle repositionne ses petits carrés de tissus sur son corps de déesse et je pars prendre une douche avant l’arrivée des jumeaux.

Limite on se faisait griller par le mari rentré plus tôt pour me parler.

Il me demande mon ressenti avec les jumeaux. Sur les enregistrements il a bien vu que sa fille comme son fils ont kiffé notre première rencontre. Il a été surpris par Chloé lors la double sodo et aussi du plaisir que son fils a eu de prendre ma queue dans son cul. Avec les mecs qui étaient passés avant moi, il n’avait jamais exprimé un tel plaisir ni s’était endormi avec.

Je glisse alors que j’avais senti chez lui un véritable appétit pour les bites et plutôt typées plus grosses que la moyenne. S’il le voulait, je pouvais lui présenter un de mes collègues, Africain d’Afrique du Sud monté 26x 6. Il serait fixé alors sur les désirs de son fils.

Il accepte et je monte un scénario : rencontre dans un bar, Issa le drague et on voit comme ça vient. Du coup, appel à Sasha : négociation, organisation. Ce soir on sort en ville et on croisera Issa. Après ce sera au feeling.

Quand je sors du bureau, je tombe sur madame. En deux mots j’explique que les 26x6 pour son fils c’est ce soir.

Les jumeaux arrivent. Accolades devant les parents et grosses pelles dès que nous atteignons le 2ème étage. Comme la veille, Corentin et moi nous nous occupons en premier de Chloé. Si nous avions eu l’envie de faire autrement cela aurait été difficile vu comme elle nous a violés tous les deux. Bon, d’accord on était consentant !!

Du coup on zappe notre relation perso Corentin et moi pour la satisfaire avant le diner. Elle attaque directe par les fellations, simples puis doubles qui lui déforment la bouche de façon plutôt obscène. Rapidement nous la faisons sauter sur nos deux bites, un dans la chatte l’autre dans le cul avec moi en premier dedans son cul puis permutation.

D’elle-même elle nous réclame les prises en double. Sa chatte se déforme sans problème et moule nous queues jointes à la perfection son clito qui s’écrase contre mon pubis l’envoie une première fois sur orbite. Ses contractions vaginales manquent de peu de nous faire juter nous aussi. La double sodo est plus laborieuse mais elle insiste et c’est le nirvana pour nous deux. La bite de Corentin s’écrase contre la mienne et son gland qui passe et repasse le mien à chaque va et vient me rend fou. Là encore nous avons du mal à résister. Quand elle jouit pour la 2ème fois, ses contractions anales nous achèvent et je sens les jets de sperme de Corentin caresser mon gland qui largue à son tour la purée que j’avais dans mes couilles.

Les airs réjouis que nous arborons pendant le diner ne trompent personne. Mais tous nous restons dans le non-dit. Au dessert, le père questionne ses enfants sur le fait de m’emmener prendre un verre en ville.

Je suis surpris d’entendre Chloé prétexter une grosse fatigue pour nous laisser seuls Corentin et moi. Explication de ce dernier : c’est lui qui lui avait demandé. Il souhaitait passer cette soirée seule avec moi. Il avait emporté le morceau en lui rappelant que jusque-là, lui et l’avions toujours privilégiée.

On repasse à la salle de bain. Slim moulant dévoilant nos chevilles, T-shirts assortis et blousons sur le dos, nous voilà fin prêts à sortir. Je prends ma voiture. En chemin il me cite le nom d’un bar gay et me précise qu’il n’y avait jamais mis les pieds. Moi non plus, mais ce ne sera pas mon premier bar homo.

Il est 21h et le bar commence à être assez rempli. Typique : serveurs jeunes et court-vêtus laissant voir une musculature entretenue. Clientèle à l’unisson hormis quelques quadras bien conservés quand même. Notre arrivée ne passe pas inaperçue et un bref silence accompagne notre trajet jusqu’au bar. Je devine sous le bronzage perpétuel de Corentin une légère rougeur. Je commande deux Demis et une fois servis, m’éclipse quelques secondes pour envoyer un SMS à Issa.

Ça n’a pas duré 1mn. Quand je reviens au bar, Corentin est déjà en train de se faire draguer. À ce que je comprends, il y a plus d’habitués que de nouveautés dans ce bar. Les mecs qui s’affairaient autour de Corentin s’attaquent aussi à moi.

Ils sont étudiants, s’ils montrent une déception lorsque Corentin leur explique que l’an prochain il sera sur Paris, ils accueillent avec joie ma présence future dans leur ville.

Issa s’intercale dans notre aréopage. Je vois immédiatement les yeux de Corentin fixer mon collègue. Ok c’est le seul black de la salle et ses jeans avantagent sa nature ! Les autres aussi l’aperçoivent et se rendent compte qu’ils ont perdu la partie. Ils nous laissent tous les trois sans que Corentin capte la chose. C’est flagrant quand après 5mn de discussion, il pose des questions auxquelles Issa a déjà répondu.

Même assis il ne peut cacher qu’il bande comme un ouf ! Issa joue un peu avec lui en fixant son attention sur moi. Ses grandes mains s’égarent sur mon cou et je me laisse rouler un patin. La tête qu’il fait quand on se décolle !! Issa se penche vers lui et lui octroie la même pelle. Quand eux se séparent, des petites lumières brillent dans les yeux de Corentin. Je le pousse du coude et lui glisse à l’oreille de faire moins « puceau ». Issa dit qu’il a entendu, mais que cela ne le rend que plus désirable. Là, Corentin rougit franchement.

1h plus tard, on se prenait une chambre d’un hôtel à carte. La porte refermée, issa plaque Corentin contre elle et lui écrase la bouche de la sienne. Bon copain, je les aide. Il écarte son bassin que je puisse déboucler les ceintures, déboutonner les braguettes et descendre les pantalons. Oups j’ai descendu avec leurs sous-vêtements ^^.

Corentin gémi sans quitter la bouche d’Issa quand il sent la taille de la queue de ce dernier.

Ils se décollent le temps de virer les t-shirts et Issa envoie valser Corentin sur le lit.

À peine sur le matelas, Corentin se retourne et à genoux s’essaye à pomper les 26cm d’Issa.

Je le laisse tenter le temps que je me foute à poil moi aussi. Quand je les retrouve il n’arrive toujours pas à manger notre copain entier. Je me couche à côté de lui, sur le dos, laisse pendre ma tête en arrière hors du lit. Issa repère ma position, il se retire de la bouche de Corentin et plie un peu les genoux pour s’enfiler dans ma bouche puis dans ma gorge. Quand ses couilles me bouchent le nez, j’entends Corentin impressionné par ça. Issa l’assure que pour lui ce n’était aussi qu’une question de position.

Aussitôt je sens Corentin adopter la même position que moi. Issa change de partenaire. Sur le coude, je conseille Corentin.

Issa s’enfonce jusqu’à la glotte puis alors que je dis à Corentin d’avaler, en profite pour pénétrer sa gorge et lui défoncer les amygdales. Il se retire rapidement. Corentin reprend son souffle et Issa remet ça. Après 10mn, Corentin prend le rythme et je vois avec régularité se soulever sa pomme d’adam aux passages du gland de mon collègue.

Je m’attaque alors à l’autre extrémité de son tube digestif. Ma langue largue de grosses quantités de salive qu’elle étale et pousse dans le trou de Corentin. Je travaille sa rondelle en prévision de ce qui l’attend. Langue, doigt puis doigts, j’assouplis l’entrée basse de mon client pour qu’il ne retire que du plaisir des enculades à venir.

Quand je le sens prêt j’écarte ses cuisses de mes genoux et pose mon gland encapoté et graissé sur sa rondelle. Pour plus de confort, je pose ses jambes sur mes épaules et soulève son cul à la bonne hauteur. Il ne peut ignorer ma venue même s’il est concentré sur sa pipe. Je le défonce d’un bon coup de reins. Même si ce n’est plus la première fois que je m’introduis en lui, c’est toujours aussi bon. Sa rondelle est toujours bien serrée sur mes 6cm et ma longueur rentre sans problème totalement. Concernant cette dernière donnée, nous saurons bientôt s’il peut faire mieux !

Je me fais plaisir le temps que je glisse à l’aise dans son trou puis sors. Quand Il ne me sent pas revenir, Corentin lâche son « os » et tourne la tête pour savoir pourquoi. 

D’un signe de la tête je désigne Issa. Là il comprend ! Issa le rassure qu’il n’avait encore jamais déchiré qui que ce soit. Moi je guide Corentin pour qu’il se place à 4 pattes sur le lit le cul au bord. Assis devant lui je prends sa tête entre mes deux mains et lui roule une pelle.

Issa se place et enrobe l’emballage d’une couche de gel supplémentaire avant de se présenter à notre « trait d’union ». La pénétration se fait sans mal, nous faisons le même diamètre tous les deux. Sur les 21 premiers cm, ça le fait. Je sens Corentin réagir favorablement. Sans quitter mes lèvres et sans que sa langue ne cesse de jouer avec la mienne, il émet des sons de plaisir.

Issa continue sa progression. Corentin relève la tête pour mieux maitriser son souffle. Issa progresse au ralenti. Il travaille le boyau pour le redresser. C’est pas sa queue raide et droite comme un cierge qui va se tordre comme un serpent pour suivre les courbes naturelles des organes internes de notre hôte. 9a demande une souplesse interne que Corentin est en train d’acquérir rapidement.

De lui-même il balance du bassin pour aider Issa à plus le pénétrer encore. Je le laisse gérer seul, c’est pas comme pour la pipe ou on peut donner des conseils. Là, c’est sa capacité d’adaptation qui entre ne jeu.

Alors qu’Issa va pour se retirer (avant de revenir c’est sûr), Corentin l’attrape par les haches et le tire encore plus vers lui. J’ai pas regarder ma montre, mais je pense qu’il a bien fallu dans les 10mn pour que les couilles noires d’Issa viennent taper les chocolats au lait de Corentin. Je jette un coup d’œil par-dessus. L’assemblage est du grand art, pas un mm entre leurs deux corps !

Corentin me souffle qu’il adore. Je lui glisse que ce n’est rien par rapport à ce qu’il va ressentir quand ma queue aura rejoint celle d’Issa. Grands yeux ouverts, il n’y avait pas encore pensé et pourtant nous venions de le faire avec sa sœur !!

Issa commence à le baiser. Dans un premier temps il ressort totalement que je remette une couche de gel. Suivi de quelques « longueurs totale » sans sortie de gland pour étaler la lubrification. Ce n’est qu’alors que je sors le poppers et lui dose les narines. Il n’aurait pas fallu qu’il loupe ce quasi dépucelage !!chauffe bien e se met en mode « grosse salope qui en veut ». À l’occasion d’un changement de position, il me glisse que pour la double sodo il est OK, mais sui ça se fait devant Chloé. On lui doit bien ça après l’avoir nous-même initié à la chose !

Après ça il se concentre sur ses sensations. N’existe plus pour lui que le manche immense qui le défonce et lui procure du plaisir. Je regarde juste et admire l’athlète.

Issa change encore une fois de position et place Corentin en levrette devant lui. Il module ses puissances et vitesses d’enculage en fonction du ressenti de notre client. Une véritable leçon pour moi !

Soudain sans prévenir, Corentin jouit. Son cri de plaisir a dû réveiller tout l’hôtel ! il couvre le drap de sperme !! Je compte pas moins de 8 éjaculations qui en foutent jusque sur les oreillers.

Issa se retire et Corentin revient à la réalité. J’ai juste le temps d’arracher le drap avant qu’il ne tombe sur le lit.    

Issa change de capote et je me propose pour qu’il se termine. Quelques passages dans ma gorge avant de se couvrir à nouveau et je le pousse sur le dos à côté de µCorentin. Je l’enjambe et m’assois sur son mat. Ce n’est pas la première fois que j’abrite le Sud-Africain et surtout sa grosse bite dans mon cul. Depuis les 28x7 de son paternel sont venus parfaire mon formatage.

Rapidement je pose mes fesses sur ses cuisses. Corentin me demande comment ça pu être aussi facile pour moi.

En haletant un peu sous les coups de boutoirs non retenus d’Issa que ses couilles démangent de se vider, je lui rappelle qu’il m’a déjà mis ses 24x6 dans le cul sans problème lui et qu’il m’était arrivé dernièrement de me faire saillir par un étalon monté 28 x 7 (sans préciser que c’était son père).

Je cesse de parler et profite à mon tour des coups de rein ravageur d’Issa. Ses longues heures passées à se faire enculer par ses collègues lui ont appris comment user d’une grosse queue et comment le faire pour un plaisir réciproque.

Il me fait jouir à mon tour et j’explose. Il se retire par à-coup bloqué dans son recul par mes contractions annales. Quand il sort enfin, il brule mon dos de ses traits de sperme bouillant.

Je m’écroule à côté de Corentin et Issa sur mon dos, écrase son sperme.

½ heure avant de trouver la force d’aller nous doucher. Les petites serviettes sont vite trempées et le drap du dessous achève de nous sécher.

Issa sort sa crème spéciale et nous en enduit les rondelles. Soulagement apaisement et contraction quasi immédiate, prêt à remettre ça enfin pas dans l’heure non plus !!

Retour au café ou un second demi n’est pas de trop pour étancher la soif de notre baise. Corentin arrache à Issa son numéro de téléphone, car il veut absolument faire bénéficier sa sœur de notre rencontre.

Jardinier

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER :

arsenal-band.ru ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à arsenal-band.ru
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à

à propos des histoires arsenal-band.ru

Dernière mise à jour publique

31 Octobre 2019

Nouvelles (16)

Vacances à Miami Dadoo77
Courrier Express André
Marek -01 Jiji2019
Patrick devenu adulte Yanno
Parking sur l'E411 Nico
Le parcours d'un addict -01 Feetspermes
Le parcours d'un addict -02 Feetspermes
Le p'tit bouton James
William se fout de moi Yanno
L'éphèbe webmaster -01 Yannick
L'éphèbe webmaster -02 Yannick
L'éphèbe webmaster -03 Yannick
L'éphèbe webmaster -04 Yannick
L'éphèbe webmaster -05 Yannick
L'éphèbe webmaster -06 Yannick
Fils à Papa TrappyBoi

La suite (11)

Incipit -02 Renart
Incipit -03 Renart
Medhi, un Maitre marocain -03 Lope75
Mes dépucelages 20 XXL
Mes dépucelages 21 XXL
Mes dépucelages 22 XXL
Mes dépucelages 23 XXL
Mes dépucelages 24 XXL
Mes dépucelages 25 XXL
Mes dépucelages 26 XXL
Mes dépucelages 27 XXL

Octobre 2019

Nouvelles

L'initiation d'Antoine Sylvainerotic
À L’IDM Sauna Alexis
Dans l’obscurité Frank
Glory hole à la fac Noprise2tete
Le fils du notaire Romain
La vie de Tarek 01 Ninemark
La vie de Tarek 02 Ninemark
La vie de Tarek 03 Ninemark
La vie de Tarek 04 Ninemark
La vie de Tarek 05 Ninemark
La vie de Tarek 06 Ninemark
La vie de Tarek 07 Ninemark
La vie de Tarek 08 Ninemark
La vie de Tarek 09 Ninemark
La vie de Tarek 10 Ninemark
La vie de Tarek 11 Ninemark
La vie de Tarek 12 Ninemark
La vie de Tarek 13 Ninemark
L’amour entre hommes 01 Yanno
L’amour entre hommes 02 Yanno
L’amour entre hommes 03 Yanno
L’amour entre hommes 04 Yanno
Réparateur de chaudière Yanno
Cyprien, copain de fac Yanno
Le blond et le brun Yanno
Le coin des enculés Yanno
Les 2 plombiers Yanno
Mon locataire Yanno
Grégorio et Fabiano Yanno
Les 5 potes s'emmanchent Yanno
Grand-père est bien vert Yanno
Sont beaux ces p'tits mecs Yanno
Celui ... Yanno
Mickaël est de retour Yanno
Après la course Oakspirit
Incroyable Jeangay
Transformation en fleshjack Regarddefer
Mon beau Footballeur Alex
Le diner chez mon patron Chopassif
Gourmet de sperme B
Actif soumis Julian
Théo Mattgay
Le fils du notaire Romain
Le strip de Fred Frank
Incipit Renart
Je suis devenu passif Lunaxxx
L'acteur latino Grâce

La suite

Les oreilles d’Armand 02 Romain
M 03 Renart
Mariage pour tous 15 Yan
Première sur Internet 02 Franck
Le parcours d'un addict 03 Feetspermes
Le vigneron 02 Romain
Un amour inaccessible 07 Miangemidemon
Volleyeur, rugbyman 02 Dolto
Mes dépucelages 09 XXL
Mes dépucelages 10 XXL
Mes dépucelages 11 XXL
Mes dépucelages 12 XXL
Mes dépucelages 13 XXL
Mes dépucelages 14 XXL
Mes dépucelages 15 XXL
Mes dépucelages 16 XXL
Mes dépucelages 17 XXL
Mes dépucelages 18 XXL
Mes dépucelages 19 XXL
1ere Fois de Mon Pote 02 Molgax
1ere Fois de Mon Pote 03 Molgax
Colocation 11 Emerick
Plans anonymes 02 Eric84
Plans anonymes 03 Eric84
Éveilleur 03 Alex
Éveilleur 04 Alex
Soumission & Domination 537 Jardiner
Soumission & Domination 538 Jardinier
Soumission & Domination 539 Jardinier
Du fantasme à la réalité 02 Loic.1972
Du fantasme à la réalité 03 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

arsenal-band.ru

Blog de arsenal-band.ru - Contact -

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Dial

n'est plus proposé car le cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat :

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"


Online porn video at mobile phone